PC SOFT

DOCUMENTATION EN LIGNE
DE WINDEVWEBDEV ET WINDEV MOBILE

  • Présentation
  • Syntaxe
  • Déclaration d'un objet dynamique
  • Instancier un objet dynamique
  • Libérer un objet dynamique
WINDEV
WindowsLinuxUniversal Windows 10 AppJavaEtats et RequêtesCode Utilisateur (MCU)
WEBDEV
WindowsLinuxPHPWEBDEV - Code Navigateur
WINDEV Mobile
AndroidWidget AndroidiPhone/iPadWidget iOSApple WatchCatalystUniversal Windows 10 AppWindows Mobile
Autres
Procédures stockées
Instanciation dynamique d'un objet .NET
Présentation
Un objet .NET peut être associé dynamiquement à une classe .NET, on parle alors d'instanciation dynamique de l'objet.
L'instanciation dynamique d'objet .NET permet de créer un objet à un instant donné et de libérer cet objet lorsqu'il n'est plus utilisé.
Pour instancier un objet .NET, il faut :
  1. déclarer un objet .NET dynamique
  2. instancier l'objet .NET
Remarque : La libération de l'objet est automatique lorsque il n'est plus utilisé à la fin de l'application. Toutefois, il est possible de forcer la destruction de l'objet (pour provoquer l'exécution du destructeur par exemple).
Syntaxe

Déclaration d'un objet dynamique

<Nom Objet> est [un] [objet] <Nom Classe> dynamique
Détail de la syntaxe
<Nom Objet>
Nom identifiant l'instance de la classe .NET.
<Nom classe>
Nom identifiant la classe. Si la classe .NET a le même nom qu'un mot-clé du WLangage, il faut encadrer le nom de la classe par des quotes (par exemple o est un "<Classe>"(<Paramètres>).

Instancier un objet dynamique

<Nom Objet> = allouer un <Nom Classe>([<Paramètres>])
Détail de la syntaxe
<Nom Objet>
Nom identifiant l'instance de la classe .NET.
<Nom classe>
Nom identifiant la classe. Si la classe .NET a le même nom qu'un mot-clé du WLangage, il faut encadrer le nom de la classe par des quotes (par exemple o est un "<Classe>"(<Paramètres>).
<Paramètres>
Paramètres optionnels du constructeur.

Libérer un objet dynamique

libérer <Nom Objet>
Détail de la syntaxe
<Nom Objet>
Nom identifiant l'instance de la classe.
Remarques :
  • La libération de l'objet est automatique lorsque il n'est plus utilisé à la fin de l'application. Toutefois, il est possible de forcer la destruction de l'objet (pour provoquer l'exécution du destructeur par exemple).
  • Pour tester si un objet dynamique est alloué et n'a pas encore été libéré, il faut comparer cet objet à NULL. Exemple :
    SI <Nom Objet> = NULL ALORS ...

    SI <Nom Objet> <> NULL ALORS ...
Version minimum requise
  • Version 9
Documentation également disponible pour…
Commentaires
Cliquez sur [Ajouter] pour publier un commentaire