PC SOFT

DOCUMENTATION EN LIGNE
DE WINDEV, WEBDEV ET WINDEV MOBILE


  • Présentation
  • Comment le faire ?
  • Créer une configuration
  • Travailler sur une configuration
  • Générer une configuration
  • Ajouter un élément dans une configuration
  • Exclure un élément d'une configuration
  • Dupliquer une configuration
  • Supprimer une configuration
  • Caractéristiques d'une configuration
  • Astuces
WINDEV
WindowsLinuxUniversal Windows 10 AppJavaEtats et RequêtesCode Utilisateur (MCU)
WEBDEV
WindowsLinuxPHPWEBDEV - Code Navigateur
WINDEV Mobile
AndroidWidget AndroidiPhone/iPadApple WatchUniversal Windows 10 AppWindows Mobile
Autres
Procédures stockées
Présentation
Les configurations de projet permettent de définir les différents types de générations supportées par le projet : exécutable 32 bits, exécutable 64 bits, Webservice, composant, ...
Les éléments du projet peuvent être :
  • communs à plusieurs configurations (par exemple, une fenêtre utilisée dans un exécutable 32 et 64 bits).
  • spécifiques à une configuration (par exemple une classe utilisée uniquement par un composant).
A tout moment, vous pouvez travailler sur une configuration spécifique : les éléments n'appartenant pas à cette configuration apparaissent grisés sous l'éditeur de projet.
Cette page d'aide présente les sujets suivants :
Comment le faire ?

Créer une configuration

Par défaut, une seule configuration est créée dans un projet. Cette configuration a pour nom le nom du projet et contient tous les éléments du projet.
Pour créer une nouvelle configuration :
  1. Sélectionnez l'option "Projet .. Configurations de projet .. Nouvelle configuration". Il est également possible d'utiliser l'option "Nouvelle Configuration" du menu contextuel du volet "Explorateur de projet".Sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", déroulez "Nouvelle configuration" et sélectionnez l'option "Nouvelle configuration (via assistant)".
    Remarques :
    • Il est possible de sélectionner directement la plateforme de la configuration de projet à créer en déroulant l'option "Nouvelle configuration".
    • Il est également possible d'utiliser l'option "Nouvelle Configuration" du menu contextuel du volet "Explorateur de projet".
    Explorateur de projet
  2. L'assistant de création d'une configuration de projet se lance. Indiquez :
    • le nom de la configuration.
      Versions 16 et supérieures
      Attention : A partir de la version 160056, si le projet contient plusieurs configurations de projet, ce nom correspondra également au nom du répertoire dans lequel les fichiers de la configuration de projet seront générés.
      Nouveauté 16
      Attention : A partir de la version 160056, si le projet contient plusieurs configurations de projet, ce nom correspondra également au nom du répertoire dans lequel les fichiers de la configuration de projet seront générés.
      Attention : A partir de la version 160056, si le projet contient plusieurs configurations de projet, ce nom correspondra également au nom du répertoire dans lequel les fichiers de la configuration de projet seront générés.
      Attention : Si le projet contient plusieurs configurations de projet, ce nom correspondra également au nom du répertoire dans lequel les fichiers de la configuration de projet seront générés.
    • sa description.
    • le type de génération : Exécutable, Java, Bibliothèque, Composant, Webservice, Assemblage DotNet, Exécutable DotNet, ...
      Remarque : Cette caractéristique n'est pas demandée si la plateforme a été sélectionnée dès la création.
  3. Versions 16 et supérieures
    Selon le type de génération choisi pour la configuration de projet, il est possible d'indiquer des options supplémentaires :
    • Options de compatibilité multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile). Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
    • Système d'exploitation et plateforme.
    Nouveauté 16
    Selon le type de génération choisi pour la configuration de projet, il est possible d'indiquer des options supplémentaires :
    • Options de compatibilité multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile). Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
    • Système d'exploitation et plateforme.
    Selon le type de génération choisi pour la configuration de projet, il est possible d'indiquer des options supplémentaires :
    • Options de compatibilité multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile). Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
    • Système d'exploitation et plateforme.
  4. Indiquez si nécessaire les éléments du projet à intégrer à la configuration de projet en cours de création (fenêtres, états, requêtes, ...). Si votre projet utilise des composants, il est également possible de sélectionner les composants faisant partie de la configuration.
  5. Validez la création de la configuration. Cette configuration de projet est automatiquement sélectionnée. Cette configuration pourra être modifiée :
    • soit depuis la fenêtre des configurations de projet (option "Projet .. Configurations de projet .. Gestion des configurations"), bouton "Description".soit depuis la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations". Il suffit de sélectionner la configuration voulue et de cliquer sur le bouton "Description".
    • soit par l'option "Description" du menu contextuel de la configuration de projet dans le volet "Explorateur de projet".
Explorateur de projet
Versions 16 et supérieures
Répertoire des configurations de projet :
A partir de la version 160056, lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration. Lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration.
Si le projet était déjà un projet multi-configurations, lors de la création d'une configuration de projet, un plan de l'assistant propose de générer les fichiers de la configuration :
  • soit dans le répertoire EXE du projet (fonctionnement conservé par compatibilité).
  • soit dans un sous-répertoire par configuration (créé dans le répertoire EXE du projet). Dans ce cas, un répertoire est créé pour chacune des configurations existantes dans le projet. Le nom de ce répertoire correspond au nom de la configuration de projet.
Remarques :
  • Dans l'onglet "Options" de la fenêtre de description du projet, l'option "Générer toutes les configurations dans le répertoire "Exe" (déconseillé si plusieurs configurations)" permet de retrouver le fonctionnement des versions précédentes.
  • En mode GO, les fichiers utilisés sont les fichiers présents dans le répertoire de la configuration (fichiers INI, fichiers de données, ...).
  • A la première création d'une configuration de projet, le contenu du répertoire EXE est copié dans son intégralité dans les sous-répertoires de configurations de projet. Il peut être nécessaire de supprimer les fichiers non concernés par la configuration en cours (par exemple, fichier EXE non nécessaire dans le répertoire de la configuration d'un composant).
  • Versions 21 et supérieures
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Nouveauté 21
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
Nouveauté 16
Répertoire des configurations de projet :
A partir de la version 160056, lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration. Lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration.
Si le projet était déjà un projet multi-configurations, lors de la création d'une configuration de projet, un plan de l'assistant propose de générer les fichiers de la configuration :
  • soit dans le répertoire EXE du projet (fonctionnement conservé par compatibilité).
  • soit dans un sous-répertoire par configuration (créé dans le répertoire EXE du projet). Dans ce cas, un répertoire est créé pour chacune des configurations existantes dans le projet. Le nom de ce répertoire correspond au nom de la configuration de projet.
Remarques :
  • Dans l'onglet "Options" de la fenêtre de description du projet, l'option "Générer toutes les configurations dans le répertoire "Exe" (déconseillé si plusieurs configurations)" permet de retrouver le fonctionnement des versions précédentes.
  • En mode GO, les fichiers utilisés sont les fichiers présents dans le répertoire de la configuration (fichiers INI, fichiers de données, ...).
  • A la première création d'une configuration de projet, le contenu du répertoire EXE est copié dans son intégralité dans les sous-répertoires de configurations de projet. Il peut être nécessaire de supprimer les fichiers non concernés par la configuration en cours (par exemple, fichier EXE non nécessaire dans le répertoire de la configuration d'un composant).
  • Versions 21 et supérieures
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Nouveauté 21
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
Répertoire des configurations de projet :
A partir de la version 160056, lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration. Lors de la création d'une configuration de projet, les fichiers de cette configuration de projet sont générés par défaut dans un sous-répertoire du répertoire EXE du projet. Il est ainsi plus simple de retrouver les fichiers générés par une configuration.
Si le projet était déjà un projet multi-configurations, lors de la création d'une configuration de projet, un plan de l'assistant propose de générer les fichiers de la configuration :
  • soit dans le répertoire EXE du projet (fonctionnement conservé par compatibilité).
  • soit dans un sous-répertoire par configuration (créé dans le répertoire EXE du projet). Dans ce cas, un répertoire est créé pour chacune des configurations existantes dans le projet. Le nom de ce répertoire correspond au nom de la configuration de projet.
Remarques :
  • Dans l'onglet "Options" de la fenêtre de description du projet, l'option "Générer toutes les configurations dans le répertoire "Exe" (déconseillé si plusieurs configurations)" permet de retrouver le fonctionnement des versions précédentes.
  • En mode GO, les fichiers utilisés sont les fichiers présents dans le répertoire de la configuration (fichiers INI, fichiers de données, ...).
  • A la première création d'une configuration de projet, le contenu du répertoire EXE est copié dans son intégralité dans les sous-répertoires de configurations de projet. Il peut être nécessaire de supprimer les fichiers non concernés par la configuration en cours (par exemple, fichier EXE non nécessaire dans le répertoire de la configuration d'un composant).
  • Versions 21 et supérieures
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Nouveauté 21
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.
    Il est également possible de créer une configuration de projet à partir d'une configuration existante. Il suffit de réaliser une duplication de configuration.

Travailler sur une configuration

La sélection de la configuration de travail se fait :
  • par le volet "Explorateur de projet" : il suffit de double-cliquer sur la configuration voulue ou de sélectionner l'option "Activer cette configuration" du menu contextuel.
    Explorateur de projet
  • par la fenêtre des configurations de projet (option "Projet .. Configurations de projet .. Gestion des configurations"). Il suffit de cocher la configuration courante et de valider la fenêtre. par la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations". Il suffit de cocher la configuration courante et de valider la fenêtre.
Le projet dans son ensemble correspond à la configuration nommée avec le nom du projet.
Lorsque vous travaillez sur une configuration spécifique :
  • Dans l'explorateur de projet, l'icône précédant le nom d'un élément non utilisé dans la configuration en cours est grisée.
  • Il est possible de définir une première fenêtre ou une première page pour chaque configuration de projet.
  • Lors de la génération des éléments d'une configuration, seuls les éléments définis dans la configuration sont pris en compte.
  • Dans les boutons d'accès rapide, l'icône de génération s'adapte automatiquement au type de la configuration manipulée (création d'un exécutable, création d'une archive JAVA, ...). Dans la barre d'outils du produit, l'icône de génération affichée s'adapte automatiquement au type de la configuration manipulée (création d'un exécutable, création d'une archive JAVA, ...).
    • Dans le graphe du projet, les éléments du projet non utilisés dans la configuration de projet apparaissent en grisé.
    Menu

Générer une configuration

Pour générer le résultat d'une configuration de projet :
  1. Affichez la fenêtre des configurations de projet (option "Projet .. Configurations de projet .. Gestion des configurations").Affichez la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations".
  2. Sélectionnez la configuration de projet à générer.
  3. Cliquez sur le bouton "Générer".
Pour générer tous les résultats de toutes les configurations de projet, utilisez la génération multiple. Pour plus de détails, consultez Génération des configurations de projet.

Ajouter un élément dans une configuration

Pour ajouter un élément dans une configuration :
  1. Sélectionnez la configuration de projet voulue dans le volet "Explorateur de projet".
  2. Sélectionnez l'élément à ajouter dans l'explorateur de projet (fenêtre, état, ...).
  3. Dans le menu contextuel de l'élément (clic droit), sélectionnez l'option "Inclure dans la configuration courante".
Pour ajouter un élément dans une configuration :
  1. Dans le volet "Explorateur de projet", sélectionnez l'élément à ajouter (fenêtre, état, ...).
  2. Dans le menu contextuel de l'élément (clic droit), sélectionnez l'option "Configurations". Dans le menu qui apparaît :
    • les configurations cochées correspondent aux configurations associées à l'élément.
    • les configurations décochées correspondent aux configurations non associées à l'élément.
  3. Sélectionnez la configuration décochée dans laquelle l'élément doit être ajouté.
Remarque : Lors de la sauvegarde d'un nouvel élément, la fenêtre suivante s'affiche :
Sauvegarde d'un élément
Cette fenêtre permet de spécifier la configuration dans laquelle l'élément en cours doit être ajouté.
Pour que cette fenêtre s'affiche automatiquement à chaque sauvegarde d'un nouvel élément, cochez l'option "Demander l'emplacement des nouveaux éléments dans le projet" dans l'onglet "Options" de la description du projet.

Exclure un élément d'une configuration

Pour exclure un élément d'une configuration :
  1. Sélectionnez la configuration voulue dans le volet "Explorateur de projet".
  2. Sélectionnez l'élément à exclure dans le volet "Explorateur de projet" (fenêtre, état, ...).
  3. Sélectionnez l'option "Exclure de la configuration courante" dans le menu contextuel de l'élément.
Pour exclure un élément d'une configuration :
  1. Dans le volet "Explorateur de projet", sélectionnez l'élément à exclure (fenêtre, état, ...).
  2. Dans le menu contextuel de l'élément (clic droit), sélectionnez l'option "Configurations". Dans le menu qui apparaît :
    • les configurations cochées correspondent aux configurations associées à l'élément.
    • les configurations décochées correspondent aux configurations non associées l'élément.
  3. Sélectionnez la configuration cochée pour laquelle l'élément doit être exclu.
Versions 21 et supérieures
Remarque : Les éléments exclus d'une configuration de projet ne sont pas compilés pour cette configuration de projet. Le code de l'élément est grisé.
Dans le code non compilé :
  • il n'y a aucune assistance à la saisie du code.
  • il n'y a pas de références croisées : pas de Shift+F2, les utilisations des éléments ne sont pas vues, les éléments peuvent apparaître dans les listes des éléments orphelins et du code mort.
  • il n'y a pas d'analyse du code : pas de renommage intelligent.
  • il n'y a pas d'erreur de compilation : si on modifie le prototype d'une procédure, l'erreur ne sera affichée que lors du passage dans une configuration qui autorise la compilation du code.
Nouveauté 21
Remarque : Les éléments exclus d'une configuration de projet ne sont pas compilés pour cette configuration de projet. Le code de l'élément est grisé.
Dans le code non compilé :
  • il n'y a aucune assistance à la saisie du code.
  • il n'y a pas de références croisées : pas de Shift+F2, les utilisations des éléments ne sont pas vues, les éléments peuvent apparaître dans les listes des éléments orphelins et du code mort.
  • il n'y a pas d'analyse du code : pas de renommage intelligent.
  • il n'y a pas d'erreur de compilation : si on modifie le prototype d'une procédure, l'erreur ne sera affichée que lors du passage dans une configuration qui autorise la compilation du code.
Remarque : Les éléments exclus d'une configuration de projet ne sont pas compilés pour cette configuration de projet. Le code de l'élément est grisé.
Dans le code non compilé :
  • il n'y a aucune assistance à la saisie du code.
  • il n'y a pas de références croisées : pas de Shift+F2, les utilisations des éléments ne sont pas vues, les éléments peuvent apparaître dans les listes des éléments orphelins et du code mort.
  • il n'y a pas d'analyse du code : pas de renommage intelligent.
  • il n'y a pas d'erreur de compilation : si on modifie le prototype d'une procédure, l'erreur ne sera affichée que lors du passage dans une configuration qui autorise la compilation du code.
Versions 21 et supérieures

Dupliquer une configuration

Pour dupliquer une configuration :
  1. Affichez la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations".
  2. Sélectionnez la configuration de projet à dupliquer.
  3. Cliquez sur le bouton "Dupliquer".
  4. Modifiez si nécessaire la nouvelle configuration de projet :
    • Cliquez sur le bouton "Description".
    • Dans l'onglet "Général", modifiez par la configuration dupliquée : le nom, le type de génération et le répertoire de génération de la configuration.
Remarques :
  • La configuration dupliquée contient les mêmes éléments que la configuration de base. Il est ainsi possible de créer facilement une configuration iOS dans un projet Android.
  • Le nom de l'élément généré doit être modifié si nécessaire dans l'assistant de génération correspondant.
Nouveauté 21

Dupliquer une configuration

Pour dupliquer une configuration :
  1. Affichez la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations".
  2. Sélectionnez la configuration de projet à dupliquer.
  3. Cliquez sur le bouton "Dupliquer".
  4. Modifiez si nécessaire la nouvelle configuration de projet :
    • Cliquez sur le bouton "Description".
    • Dans l'onglet "Général", modifiez par la configuration dupliquée : le nom, le type de génération et le répertoire de génération de la configuration.
Remarques :
  • La configuration dupliquée contient les mêmes éléments que la configuration de base. Il est ainsi possible de créer facilement une configuration iOS dans un projet Android.
  • Le nom de l'élément généré doit être modifié si nécessaire dans l'assistant de génération correspondant.

Dupliquer une configuration

Pour dupliquer une configuration :
  1. Affichez la fenêtre des configurations de projet : sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations".
  2. Sélectionnez la configuration de projet à dupliquer.
  3. Cliquez sur le bouton "Dupliquer".
  4. Modifiez si nécessaire la nouvelle configuration de projet :
    • Cliquez sur le bouton "Description".
    • Dans l'onglet "Général", modifiez par la configuration dupliquée : le nom, le type de génération et le répertoire de génération de la configuration.
Remarques :
  • La configuration dupliquée contient les mêmes éléments que la configuration de base. Il est ainsi possible de créer facilement une configuration iOS dans un projet Android.
  • Le nom de l'élément généré doit être modifié si nécessaire dans l'assistant de génération correspondant.

Supprimer une configuration

Pour supprimer une configuration :
  1. Sélectionnez la configuration voulue dans le volet "Explorateur de projet".
  2. Sélectionnez l'option "Supprimer" du menu du volet "Explorateur de projet".
Remarques :
  • Les éléments de la configuration seront conservés dans le projet (fenêtres, états, ...).
  • Les éléments générés (exécutable, service, composant, ...) ne seront pas supprimés du disque.

Caractéristiques d'une configuration

Pour modifier une configuration de projet, utilisez l'option "Projet .. Configurations de projet .. Gestion des configurations". Pour modifier une configuration de projet, sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", cliquez sur "Gérer les configurations".
Dans la fenêtre de gestion des configurations, il est possible de décrire :
  • une ligne de commande pour le test de la configuration de projet : bouton "Mode test".
  • l'action à effectuer avant la génération de la configuration de projet : bouton "Action avant génération". Il suffit d'indiquer l'action à effectuer au moment de la génération.
  • l'action à effectuer après la génération de la configuration de projet : bouton "Action après génération". Il suffit d'indiquer l'action à effectuer après la génération.
Le bouton "Description" ouvre la fenêtre de description de la configuration. Cette fenêtre contient les éléments suivants :
  • l'élément principal de la configuration de projet (onglet "Général").
  • les animations d'ouverture et/ou de fermeture des fenêtres de la configuration de projet : bouton "Animations de fenêtre" (onglet "Eléments").
  • l'ensemble des composants utilisés par la configuration de projet (onglet "Composants").
  • l'ensemble des éléments présents dans la configuration de projet (onglet "Eléments").
  • les informations générales : le nom et la description de la configuration (onglet "Général").
  • les informations de génération :
    • Versions 21 et supérieures
      le type de génération (onglet "Général").
      Nouveauté 21
      le type de génération (onglet "Général").
      le type de génération (onglet "Général").
    • Versions 16 et supérieures
      le répertoire de génération de la configuration de projet si le projet contient plusieurs configurations (onglet "Général").
      Nouveauté 16
      le répertoire de génération de la configuration de projet si le projet contient plusieurs configurations (onglet "Général").
      le répertoire de génération de la configuration de projet si le projet contient plusieurs configurations (onglet "Général").
    • les actions à effectuer avant génération et après génération de la configuration de projet (onglet "Général").
    • Versions 23 et supérieures
      Versions ANDROID et supérieures
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      Nouveauté ANDROID
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      Nouveauté 23
      Versions ANDROID et supérieures
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      Nouveauté ANDROID
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      Versions ANDROID et supérieures
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      Nouveauté ANDROID
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
      les actions à effectuer avant la génération Gradle (onglet "Général").
  • les premières fenêtres ou premières pages.
    • WINDEVWINDEV Mobile la première fenêtre du projet : Permet de sélectionner la première fenêtre qui sera affichée lors du lancement du projet (ou de l'exécutable associé).
      Le bouton [...] permet d'afficher l'aperçu de toutes les fenêtres du projet pour une sélection plus rapide.
      Pour plus de détails, consultez Première fenêtre du projet.
    • WEBDEV - Code Serveur la page d'accueil : Permet de sélectionner la page d'accueil du site.
      Le bouton [...] permet d'afficher l'aperçu de toutes les pages du projet pour une sélection plus rapide.
      Pour plus de détails, consultez La page d'accueil.
    • WEBDEV - Code Serveur la première page dynamique : Permet de sélectionner la première page dynamique du projet.
      Le bouton [...] permet d'afficher l'aperçu de toutes les pages dynamiques du projet pour une sélection plus rapide.
      Pour plus de détails, consultez Première page dynamique du projet.
    • WEBDEV - Code Serveur la page d'erreur : Permet de sélectionner la page utilisée pour afficher les erreurs du site.
      Le bouton [...] permet d'afficher l'aperçu de toutes les pages statiques du projet pour une sélection plus rapide.
      Pour plus de détails, consultez Une page spécifique pour afficher les erreurs.
  • Versions 21 et supérieures
    les caractéristiques de l'exécutable.
    • L'option "Exécutable cryptable (Chargement de la bibliothèque par les API standards)" permet de rendre les exécutables générés compatibles avec les outils de cryptage et de compression d'exécutables (UPX, Enveloppe HASP, ...).
    • Versions 23 et supérieures
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      Nouveauté 23
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
    Nouveauté 21
    les caractéristiques de l'exécutable.
    • L'option "Exécutable cryptable (Chargement de la bibliothèque par les API standards)" permet de rendre les exécutables générés compatibles avec les outils de cryptage et de compression d'exécutables (UPX, Enveloppe HASP, ...).
    • Versions 23 et supérieures
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      Nouveauté 23
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
    les caractéristiques de l'exécutable.
    • L'option "Exécutable cryptable (Chargement de la bibliothèque par les API standards)" permet de rendre les exécutables générés compatibles avec les outils de cryptage et de compression d'exécutables (UPX, Enveloppe HASP, ...).
    • Versions 23 et supérieures
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      Nouveauté 23
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
      L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO) (Permet l'utilisation de modules tierces qui ne gèrent pas les dernières normes de sécurité)" permet de gérer l'option de compilation "NX" (No eXécute).
      • Les exécutables et DLL 32 bits pour Windows sont désormais compilés par défaut avec l'option "NX" (No eXécute). Cette option est vivement recommandée pour accroître la sécurité. Elle est obligatoire par exemple pour faire certifier une application par Microsoft. En effet, une application compilée sans cette option peut permettre à son auteur d'exécuter un code qu'il a placé à un emplacement spécifique de la mémoire. Cette technique, déjà utilisée par des applications malveillantes, est désormais interdite.
      • L'option "Désactiver la prévention d'exécution des données (option /NXCOMPAT:NO)" permet de compiler sans l'option "NX". Cela peut être nécessaire dans le cas où l'exécutable utilise une DLL tierce (ActiveX, pilote ODBC d'accès à une base, ...), qui elle n'a pas le flag NX et qui exécute du code en mémoire via ce qui peut être une faille de sécurité. Si l'application principale est compilée avec l'option NX, elle sera stoppée par Windows en faute de protection générale (GPF).
      • Remarques :
        • Il est recommandé de solliciter l'éditeur de la DLL afin d'avoir une version actualisée de la DLL avec le flag NX.
        • Nous vous conseillons de prévoir à moyen terme une alternative à l'utilisation de la DLL. En effet, avec la sécurité sans cesse accrue des systèmes, il est assez probable qu'un jour les exécutables sans l'option NX ne puissent plus être exécutés.
    • Versions 24 et supérieures
      Les options "Exécutable avec fenêtres" et "Exécutable console" permettent de spécifier si l'exécutable correspondant à la configuration de projet en cours doit afficher des fenêtres ou non. Dans ce dernier cas, il pourra par exemple être un exécutable de type Batch exécuté en mode ligne de commande.
      Nouveauté 24
      Les options "Exécutable avec fenêtres" et "Exécutable console" permettent de spécifier si l'exécutable correspondant à la configuration de projet en cours doit afficher des fenêtres ou non. Dans ce dernier cas, il pourra par exemple être un exécutable de type Batch exécuté en mode ligne de commande.
      Les options "Exécutable avec fenêtres" et "Exécutable console" permettent de spécifier si l'exécutable correspondant à la configuration de projet en cours doit afficher des fenêtres ou non. Dans ce dernier cas, il pourra par exemple être un exécutable de type Batch exécuté en mode ligne de commande.
  • Versions 21 et supérieures
    Android les options d'apparence :
    • l'utilisation du thème "Material Design" (onglet "Général", option "Appliquer le thème Material design aux champs natifs et aux fenêtres Info/Erreur/Dialogue (nécessite Android 5.0 ou supérieure)"). Si cette option n'est pas cochée, le thème holographique est utilisé par défaut.
    • Versions 23 et supérieures
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      Nouveauté 23
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
    Nouveauté 21
    Android les options d'apparence :
    • l'utilisation du thème "Material Design" (onglet "Général", option "Appliquer le thème Material design aux champs natifs et aux fenêtres Info/Erreur/Dialogue (nécessite Android 5.0 ou supérieure)"). Si cette option n'est pas cochée, le thème holographique est utilisé par défaut.
    • Versions 23 et supérieures
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      Nouveauté 23
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
    Android les options d'apparence :
    • l'utilisation du thème "Material Design" (onglet "Général", option "Appliquer le thème Material design aux champs natifs et aux fenêtres Info/Erreur/Dialogue (nécessite Android 5.0 ou supérieure)"). Si cette option n'est pas cochée, le thème holographique est utilisé par défaut.
    • Versions 23 et supérieures
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      Nouveauté 23
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
      le positionnement des libellés compatible 22 : A partir de la version 23, l'affichage de l'éditeur de fenêtres devient encore plus WYSIWYG : l'indication de "marge" (padding) indiquée dans les polices est désormais prise en compte. L'option "positionnement des libellés compatible 22" permet de retrouver l'affichage de la version 22 (par exemple pour les projets créés dans une version précédente).
  • l'ensemble des éléments présents dans la configuration de projet (onglet "Eléments").
  • les animations d'ouverture et/ou de fermeture des fenêtres de la configuration de projet : bouton "Animations de fenêtre" (onglet "Eléments"). Pour plus de détails, consultez Animation de fenêtre.
  • l'ensemble des composants utilisés par la configuration de projet (onglet "Composants").
  • Versions 16 et supérieures
    les options de compatibilité de la configuration de projet (onglet "Compatibilité"). Les options disponibles sont :
    • Multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile).
    • Plateforme : Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
    Nouveauté 16
    les options de compatibilité de la configuration de projet (onglet "Compatibilité"). Les options disponibles sont :
    • Multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile).
    • Plateforme : Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
    les options de compatibilité de la configuration de projet (onglet "Compatibilité"). Les options disponibles sont :
    • Multi-produit : L'élément sera généré uniquement pour un type de projet spécifique ou pour une utilisation dans tous les produits (WINDEV, WEBDEV et WINDEV Mobile).
    • Plateforme : Il est possible d'activer ou non les erreurs de compilation pour la compatibilité 64 bits ou Linux.
  • Versions 17 et supérieures
    l'utilisation des chaînes ANSI ou UNICODE en exécution (onglet "Unicode").
    Nouveauté 17
    l'utilisation des chaînes ANSI ou UNICODE en exécution (onglet "Unicode").
    l'utilisation des chaînes ANSI ou UNICODE en exécution (onglet "Unicode").
  • Versions 21 et supérieures
    WINDEV les options de télémétrie (onglet "Télémétrie"). L'onglet "Télémétrie" permet d'activer la télémétrie pour la configuration courante en spécifiant ses paramètres. Pour plus de détails, consultez Activer la télémétrie.
    Nouveauté 21
    WINDEV les options de télémétrie (onglet "Télémétrie"). L'onglet "Télémétrie" permet d'activer la télémétrie pour la configuration courante en spécifiant ses paramètres. Pour plus de détails, consultez Activer la télémétrie.
    WINDEV les options de télémétrie (onglet "Télémétrie"). L'onglet "Télémétrie" permet d'activer la télémétrie pour la configuration courante en spécifiant ses paramètres. Pour plus de détails, consultez Activer la télémétrie.
    WINDEVWINDEV Mobile les options de télémétrie (onglet "Télémétrie"). L'onglet "Télémétrie" permet d'activer la télémétrie pour la configuration courante en spécifiant ses paramètres. Pour plus de détails, consultez Activer la télémétrie.
Pour les actions avant et après génération, les opérations à effectuer sont les suivantes :
  1. Saisissez le script de commande à exécuter. Vous pouvez y saisir :
    • le chemin d'un exécutable : saisissez le chemin directement dans le champ ou utilisez le bouton "Parcourir...".
    • des macros : cliquez sur le bouton "Macro" et double-cliquez sur la macro que vous souhaitez ajouter à votre ligne de commande. Par exemple, la macro "Nom du projet en cours" {$NomProjet} sera remplacée par le nom de votre projet en cours d'édition. Une macro spécifique permet d'exécuter une option d'un PersoMenu.
  2. Sélectionnez ensuite les options d'exécution de la ligne de commande :
    • Afficher la console : une console (invite de commande) sera affichée.
    • Laisser la console ouverte : si une console est affichée, elle restera ouverte à la fin de l'exécution du programme lancé.
    • Exécution non bloquante : l'exécution de la ligne de commande ne bloquera pas l'accès à WINDEV, WEBDEV ou WINDEV Mobile.
  3. Sélectionnez le répertoire d'exécution du programme.
  4. Validez

Astuces

  • Pour connaître par programmation la configuration de projet utilisée, il suffit d'utiliser la fonction ProjetInfo avec la constante piConfiguration.
  • Pour activer une configuration de projet depuis l'explorateur de projet, il suffit de double-cliquer sur le nom de la configuration voulue. L'option "Description" du menu contextuel permet d'afficher la fenêtre de description de la configuration sélectionnée.
  • Versions 16 et supérieures
    Pour ouvrir directement le répertoire de génération d'une configuration, utilisez l'option "Ouvrir le répertoire de génération" du menu contextuel de la configuration de projet.
    Nouveauté 16
    Pour ouvrir directement le répertoire de génération d'une configuration, utilisez l'option "Ouvrir le répertoire de génération" du menu contextuel de la configuration de projet.
    Pour ouvrir directement le répertoire de génération d'une configuration, utilisez l'option "Ouvrir le répertoire de génération" du menu contextuel de la configuration de projet.
Version minimum requise
  • Version 9
Documentation également disponible pour…
Commentaires
Cliquez sur [Ajouter] pour publier un commentaire