PC SOFT

DOCUMENTATION EN LIGNE
DE WINDEV, WEBDEV ET WINDEV MOBILE

Nouveauté WEBDEV 24 !
  • Présentation
  • Créer un composant interne
  • Les différentes étapes
  • Composant interne et analyse : cas de l'autonomie totale
  • Partager des composants internes (via le GDS)
WINDEV
WindowsLinuxUniversal Windows 10 AppJavaEtats et RequêtesCode Utilisateur (MCU)
WEBDEV
WindowsLinuxPHPWEBDEV - Code Navigateur
WINDEV Mobile
AndroidWidget AndroidiPhone/iPadApple WatchUniversal Windows 10 AppWindows Mobile
Autres
Procédures stockées
10. Composant interne en pratique
Chapitre précédentSommaireChapitre suivant
Présentation
Un composant interne est un regroupement d'éléments d'un projet. Ce regroupement permet de :
  • Organiser un projet : vous pouvez créer des composants internes pour regrouper les éléments d'un projet par exemple par fonctionnalité.
  • Partager des éléments entre différents projets : Les éléments présents dans un composant interne peuvent être partagés entre plusieurs projets par l'intermédiaire du GDS. Pour plus de détails, consultez Partager des composants internes (via le GDS).
Un des avantages du composant interne par rapport au composant classique est de pouvoir déboguer directement le composant interne depuis le projet qui l'utilise.
Différence avec un composant classique : Un composant interne permet d'intégrer la totalité des éléments du composant dans l'interface du projet contenant le composant interne. Il est possible de manipuler tous les éléments "publiques" du composant interne directement sous l'éditeur.
Lors de l'utilisation d'un composant classique, les éléments "publics" du composant ne peuvent pas être manipulés directement. Il est nécessaire pour modifier le composant classique d'ouvrir le projet correspondant.
Créer un composant interne

Les différentes étapes

Pour créer un composant interne :
  1. Sous le volet "Projet", dans le groupe "Configuration de projet", déroulez "Nouvelle configuration" et sélectionnez "Composant Interne". L'assistant création d'un composant interne se lance.
  2. Indiquez les caractéristiques du composant interne :
    • son nom. Le nom du composant interne sera utilisé pour le fichier WCI correspondant à la description du composant interne. Ce nom sera également utilisé pour créer un sous-répertoire dans votre projet contenant tous les éléments du composant interne.
    • son libellé.
    • sa description.
  3. Indiquez les éléments à intégrer dans le composant interne. Un composant interne peut contenir tous les types d'éléments présents dans un projet : pages, états, modèles, ...
  4. Indiquez les éléments du composant interne qui seront directement accessibles dans le code et dans les actions prédéfinies du projet accueillant le composant interne.
    Remarque : Les éléments du composant interne accessibles (ou "public") seront automatiquement proposés par la complétion. Ils pourront être utilisés par les éléments présents dans le projet ou depuis un autre composant interne. Les éléments non accessibles (ou "privés") pourront être manipulés uniquement par un autre élément du composant interne (la complétion proposera ces éléments "privés" uniquement depuis les éléments d'un composant interne).
  5. Indiquez le mode de gestion des données et des contextes d'exécution. Trois modes de gestion des données et des contextes d'exécution sont disponibles :
    • Utiliser l'analyse du projet ou aucune analyse (partage complet) : Le composant interne accède aux fichiers de données du projet. Le composant interne utilise également les mêmes contextes d'exécution que le projet.
      Ce mode correspond au mode par défaut si le composant interne n'utilise pas d'analyse.
    • Utiliser l'analyse du projet avec contexte d'exécution différent (mode avancé) : Le composant interne accède aux fichiers de données du projet. Le composant interne utilise des contextes d'exécution distincts de ceux du projet.
      Ce mode est à utiliser dans des cas très spécifiques.
    • Utiliser une analyse spécifique : Le composant interne accède à ses propres fichiers de données. Le composant interne utilise des contextes d'exécution distincts de ceux du projet.
      Ce mode correspond au mode par défaut si le composant utilise une analyse.
      Dans ce cas, il est nécessaire d'indiquer l'analyse utilisée par le composant interne. Il est également possible de créer directement une nouvelle analyse. Cette analyse sera associée au composant interne.
  6. Validez la création du composant interne. A tout moment, il sera possible de :
    • Modifier les caractéristiques du composant interne grâce à la fenêtre de description du composant interne.
    • Manipuler le composant interne et ses éléments.
    Astuce : Un composant interne n'a pas de code de déclaration des globales. Il suffit d'utiliser une collection de procédures pour effectuer l'initialisation du composant interne.

Composant interne et analyse : cas de l'autonomie totale

Un composant interne peut être lié à sa propre analyse. Dans ce cas, le projet accueillant le composant interne peut avoir plusieurs analyses :
  • l'analyse du projet.
  • l'analyse du ou des composants internes. Cette analyse est définie lors de la création du composant interne. Elle peut être également sélectionnée depuis la fenêtre de description du composant interne.
Les éléments générés par le RAD pour le composant interne seront générés dans le répertoire du composant interne. Bien entendu, si l'analyse du composant interne est modifiée, une nouvelle génération par le RAD proposera automatiquement de générer uniquement les éléments correspondants aux modifications.
Partager des composants internes (via le GDS)
Les composants internes peuvent être partagés entre projets grâce au GDS.
Pour partager un composant interne via le GDS, il est nécessaire que le projet contenant le composant interne soit dans le GDS. Il est possible :
  • soit de créer le composant interne à partir d'un projet présent dans le GDS. Le composant interne sera automatiquement présent dans le GDS.
  • soit d'importer dans le GDS un projet contenant un ou plusieurs composants internes. Les composants internes seront alors automatiquement intégrés dans le GDS.
Chapitre précédentSommaireChapitre suivant
Version minimum requise
  • Version 24
Commentaires
Cliquez sur [Ajouter] pour publier un commentaire