PC SOFT

DOCUMENTATION EN LIGNE
DE WINDEV, WEBDEV ET WINDEV MOBILE

  • Présentation
  • Générer une archive Java classique
  • Générer une applet Java
  • Pour créer une applet Java :
  • Répertoire en cours d'une applet Java
  • Passage de valeurs entre une applet et une page HTML (générée par WEBDEV ou non)
  • Générer une application pour Java Web Start
  • Pour générer une application pour Java Web Start :
WINDEV
WindowsLinuxUniversal Windows 10 AppJavaEtats et RequêtesCode Utilisateur (MCU)
WEBDEV
WindowsLinuxPHPWEBDEV - Code Navigateur
WINDEV Mobile
AndroidWidget AndroidiPhone/iPadApple WatchUniversal Windows 10 AppWindows Mobile
Autres
Procédures stockées
Présentation
Lorsque votre application Java est développée, il est possible de :Lorsque votre application Java est développée, il est possible de créer une archive Java directement exécutable. Dans ce cas, trois solutions sont possibles :
Pour lancer la création d'une archive Java, utilisez l'option "Atelier .. Java .. Générer l'archive Java".Pour lancer la création d'une archive Java :
  • Affichez la configuration de projet Java sous l'éditeur.
  • Sous le volet "Projet", dans le groupe "Génération", cliquez sur "Générer".
Note : Si la configuration en cours ne correspond pas à la configuration Java, il est possible d'utiliser le bouton de génération parmi les boutons d'accès rapide :
Remarque : Pour compiler (en Java) un projet Java réalisé avec WINDEV, il est nécessaire d'installer sur le poste de développement le J2SDK de Oracle (version 1.5 ou supérieure nécessaire, testé avec les versions présentes entre la version 1.5 et la version 7). Il est possible de télécharger ce programme sur le site de Oracle.Remarque : Pour compiler (en Java) un projet Java réalisé avec WINDEV, il est nécessaire d'installer sur le poste de développement le J2SDK de Oracle (version 1.6 ou supérieure nécessaire, testé avec les versions présentes entre la version 1.6 et la version 9). Il est possible de télécharger ce programme sur le site de Oracle.
Générer une archive Java classique
Une archive Java classique permet de lancer l'application directement en double-cliquant sur le fichier .jar généré. Un fichier .bat est également généré si le double-clic ne fonctionne pas.
Pour créer l'archive Java :
  1. Sélectionnez l'option "Atelier .. Java .. Générer l'archive Java". L'assistant de création d'archive Java se lance.Lancez l'assistant de création de l'archive Java :
    • Affichez la configuration de projet Java sous l'éditeur.
    • Sous le volet "Projet", dans le groupe "Génération", cliquez sur "Générer".
  2. Sélectionnez l'option "Générer une application Java directement exécutable". Passez à l'étape suivante et sélectionnez l'option "Générer une application Java classique". Passez à l'étape suivante.Sélectionnez l'option "Générer une application Java classique". Passez à l'étape suivante.
  3. Indiquez le nom de l'archive et les informations contenues dans le manifeste (Société, Description et Copyright). Passez à l'étape suivante.
  4. Indiquez le numéro de version de l'exécutable Java. Deux formats de numéro de version sont disponibles :
    • Format standard. Ce format est le format standard géré par Windows. Ce format correspond à un ensemble de 4 nombres séparés par des points.
      • Le premier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements majeurs effectués dans l'application.
      • Le second groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements mineurs effectués dans l'application.
      • Le troisième groupe de 4 chiffres correspond au numéro de génération.
        Il est conseillé d'incrémenter automatiquement ce numéro à chaque génération. Cette incrémentation est réalisée automatiquement si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée.
      • Le dernier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de révisions (branches dans le GDS par exemple).
        Il est conseillé d'incrémenter automatiquement ce numéro à chaque génération. Cette incrémentation est réalisée automatiquement si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée.
    • Format pour compatibilité. Ce format était utilisé jusqu'à la version 12 par défaut.
      Remarque : Tous les caractères (chiffre et lettre) sont autorisés. Par exemple : "1.01A".
      Si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée :
      • le numéro de version "1.01A" deviendra "1.01B".
      • le numéro de version "A14Z" deviendra "A15A".
  5. Spécifiez si le framework WINDEV pour Java doit être intégré dans l'archive .jar. Passez à l'étape suivante.
  6. Indiquez les autres fichiers à intégrer dans l'archive ".jar". Vous pouvez sélectionner par exemple les drivers JDBC permettant l'accès à une base de données. Passez à l'étape suivante.
  7. Indiquez :
    • la commande du compilateur Java à utiliser. Pour personnaliser ce paramètre (par exemple si plusieurs compilateurs sont installés sur le poste), sélectionnez "Personnalisé". Dans cet écran, vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi).
    • la commande de création de l'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil de création d'archive à utiliser. Vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi) et le contenu du manifeste de l'archive.
    • la commande d'intégration d'autres archives. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil d'extraction d'archive et sa ligne de commande.
  8. La création de l'archive ".jar" est terminée.
Le fichier correspondant a été créé dans le répertoire "EXE" du projet. L'exécution de l'archive Java est lancée en utilisant la jvm du jdk utilisé pour la compilation.
Vous trouverez également un fichier ".BAT" dans le répertoire EXE de votre projet. Ce fichier contient la ligne de commande nécessaire au lancement et peut être exécuté sous un environnement Windows.
Le fichier correspondant a été créé dans un sous-répertoire correspondant à la configuration de projet Java (sous-répertoire du répertoire EXE du projet). L'exécution de l'archive Java est lancée en utilisant la jvm du jdk utilisé pour la compilation.
Vous trouverez également un fichier ".BAT" dans le répertoire de génération de l'archive Java. Ce fichier contient la ligne de commande nécessaire au lancement et peut être exécuté sous un environnement Windows.
Remarque : il est possible que plusieurs jvm soient installés sur un même poste (jvm 32 bits et 64 bits par exemple), et que l'explorateur associe les fichiers .jar à une autre jvm. Dans ce cas, l'exécution de l'archive par double-clic sur le .jar peut présenter quelques différences.
Pour les autres environnements, il est nécessaire de créer un fichier permettant le lancement du fichier ".jar".
Par exemple pour Linux, vous pouvez créer un fichier ".sh" contenant la ligne de commande suivante :
"java -jar MonProjet.jar"
"MonProjet.jar" correspond ici à l'archive ".jar" générée depuis votre projet.
Remarque : Pour plus de détails sur les accès aux bases de données depuis une application Java, consultez Java et Base de données.
Générer une applet Java
La génération d'une applet Java permet d'afficher la première fenêtre de votre projet dans une page HTML.
L'application pourra être lancée en double-cliquant sur le fichier HTML généré avec l'applet Java.

Pour créer une applet Java :

  1. Sélectionnez l'option "Atelier .. Java .. Générer l'archive Java". L'assistant de création d'archive Java se lance.Lancez l'assistant de création de l'archive Java :
    • Affichez la configuration de projet Java sous l'éditeur.
    • Sous le volet "Projet", dans le groupe "Génération", cliquez sur "Générer".
  2. Sélectionnez l'option "Générer une application Java directement exécutable". Passez à l'étape suivante. Sélectionnez l'option "Générer une applet Java ". Passez à l'étape suivante. Sélectionnez l'option "Générer une applet Java". Passez à l'étape suivante.
  3. Indiquez le nom de l'archive et les informations contenues dans le manifeste (Société, Description et Copyright). Passez à l'étape suivante.
  4. Indiquez le numéro de version de l'exécutable Java. Deux formats de numéro de version sont disponibles :
    • Format standard. Ce format est le format standard géré par Windows. Ce format correspond à un ensemble de 4 nombres séparés par des points.
      • Le premier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements majeurs effectués dans l'application.
      • Le second groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements mineurs effectués dans l'application.
      • Le troisième groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements sans modification d'IHM effectués dans l'application.
      • Le dernier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de révisions. Il est conseillé d'incrémenter automatiquement ce numéro à chaque génération. Cette incrémentation est réalisée automatiquement si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée.
    • Format pour compatibilité. Ce format était utilisé jusqu'à la version 12 par défaut.
      Remarque : Tous les caractères (chiffre et lettre) sont autorisés. Par exemple : "1.01A".
      Si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée :
      • le numéro de version "1.01A" deviendra "1.01B".
      • le numéro de version "A14Z" deviendra "A15A".
  5. Indiquez les autres fichiers à intégrer dans l'archive ".jar". Vous pouvez sélectionner par exemple les drivers JDBC permettant l'accès à une base de données. Passez à l'étape suivante.
  6. Définissez les paramètres de signature de l'archive Java. Ces paramètres permettent de signer l'applet Java afin que l'utilisateur puisse identifier facilement le fournisseur. Les paramètres nécessaires sont les suivants :
    • Fichier des clés.
    • Mot de passe associé.
    • Nom de la clé dans le fichier.
    • Mot de passe de la clé.
  7. Indiquez :
    • la commande du compilateur Java à utiliser. Pour personnaliser ce paramètre (par exemple si plusieurs compilateurs sont installés sur le poste), sélectionnez "Personnalisé". Dans cet écran, vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi).
    • la commande de création de l'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil de création d'archive à utiliser. Vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi) et le contenu du manifeste de l'archive.
    • la commande d'intégration d'autres archives. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil d'extraction d'archive et sa ligne de commande.
    • la commande de génération du fichier d'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir les outils de génération du fichier des clés.
    • la commande de signature d'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil de signature d'archive et sa ligne de commande.
  8. La création de l'applet Java est terminée.
Le fichier correspondant a été créé dans le répertoire "EXE" du projet. Vous pouvez tester directement cette applet en lançant la page HTML de test.Le fichier correspondant a été créé dans un sous-répertoire correspondant à la configuration de projet Java (sous-répertoire du répertoire EXE du projet). Vous pouvez tester directement cette applet en lançant la page HTML de test.

Répertoire en cours d'une applet Java

Le répertoire en cours d'une applet est le bureau par défaut.
Il est donc conseillé de spécifier le répertoire en cours avec la fonction fRepEnCours lors de l'exécution des applets Java.
WINDEV

Passage de valeurs entre une applet et une page HTML (générée par WEBDEV ou non)

Afin de communiquer entre l'applet et la page qui l'accueille, il est possible de lire ou de modifier la valeur des globales du projet WINDEV de l'appel.
Pour cela, vous devez :
  1. Déclarer une ou plusieurs variables(s) globale(s) dans le code d'initialisation du projet WINDEV permettant de générer l'applet.
  2. Dans la page qui accueille l'applet, saisir le code Javascript permettant de manipuler l'applet (code "OnLoad" de la page). Trois solutions sont possibles :
    • document.applets[<Indice de l'applet dans la page>] : Par exemple, document.applets[0] pour accéder à la première applet contenue dans la page.
    • document.applets[<Nom de l'applet>] : Par exemple, document.applets["MonApplet"]
      Remarque : Si l'applet a été intégrée dans une page d'un site WEBDEV, par défaut, le nom de l'applet correspond à l'alias du champ applet.
  • document.applets.<Nom de l'applet> : Par exemple, document.applets.MonApplet
    Remarque : Si l'applet a été intégrée dans une page d'un site WEBDEV, le code Javascript peut être saisi dans un code navigateur Javascript (code navigateur avec un bandeau bleu).
Pour lire la valeur d'une variable globale de l'applet, utilisez le code Javascript suivant :
get<Nom de la variable globale>()
Par exemple :
var sValeur = document.applets["MonApplet"].getMaVariableGlobale()
Attention : le nom de la méthode est sensible à la casse.
Pour modifier la valeur d'une variable globale de l'applet, utilisez le code Javascript suivant :
set<Nom de la variable globale>(<Valeur>)
Par exemple :
document.applets["MonApplet"].setMaVariableGlobale("Valeur de Test")
Attention : le nom de la méthode est sensible à la casse.
Remarques importantes :
  • Les variables globales servant à communiquer entre l'applet et la page HTML doivent être de type simple (chaîne, entier, réel, booléen, ...).
  • A chaque rafraîchissement de la page, l'applet est rechargée et ses variables globales sont réinitialisées. Ainsi, si vous souhaitez modifier la valeur d'une variable globale de l'applet lors d'un clic sur un bouton de page, ce bouton ne doit pas être de type submit (un bouton de type submit provoque un rafraîchissement de la page après l'exécution de son code de clic).
  • Pour plus de détails sur les accès aux bases de données depuis une applet Java, consultez Java et Base de données.
Générer une application pour Java Web Start
L'application Java est déployée sur un serveur WEB, et lancée depuis un navigateur sur les postes client. Elle est cependant exécutée comme une application classique.
La mise à jour de l'application sur le serveur WEB provoque la mise à jour sur les postes client.
Cette option de génération permet de simplifier le déploiement et la mise à jour d'une application Java.

Pour générer une application pour Java Web Start :

  1. Sélectionnez l'option "Atelier .. Java .. Générer l'archive Java". L'assistant de création d'archive Java se lance.Lancez l'assistant de création de l'archive Java :
    • Affichez la configuration de projet Java sous l'éditeur.
    • Sous le volet "Projet", dans le groupe "Génération", cliquez sur "Générer".
  2. Sélectionnez l'option "Générer une application Java directement exécutable". Passez à l'étape suivante. Sélectionnez l'option "Générer une application pour Java Web Start". Passez à l'étape suivante.Sélectionnez l'option "Générer une application pour Java Web Start". Passez à l'étape suivante.
  3. Indiquez le nom de l'archive et les informations contenues dans le manifeste (Société, Description et Copyright). Passez à l'étape suivante.
  4. Indiquez le numéro de version de l'exécutable Java. Deux formats de numéro de version sont disponibles :
    • Format standard. Ce format est le format standard géré par Windows. Ce format correspond à un ensemble de 4 nombres séparés par des points.
      • Le premier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements majeurs effectués dans l'application.
      • Le second groupe de 4 chiffres correspond au nombre de changements mineurs effectués dans l'application.
      • Le troisième groupe de 4 chiffres correspond au numéro de génération.
        Il est conseillé d'incrémenter automatiquement ce numéro à chaque génération. Cette incrémentation est réalisée automatiquement si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée.
      • Le dernier groupe de 4 chiffres correspond au nombre de révisions (branches dans le GDS par exemple).
        Il est conseillé d'incrémenter automatiquement ce numéro à chaque génération. Cette incrémentation est réalisée automatiquement si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée.
    • Format pour compatibilité. Ce format était utilisé jusqu'à la version 12 par défaut.
      Remarque : Tous les caractères (chiffre et lettre) sont autorisés. Par exemple : "1.01A".
      Si l'option "Incrémentation automatique de la version à chaque génération" est cochée :
      • le numéro de version "1.01A" deviendra "1.01B".
      • le numéro de version "A14Z" deviendra "A15A".
  5. Indiquez les autres fichiers à intégrer dans l'archive ".jar". Vous pouvez sélectionner par exemple les drivers JDBC permettant l'accès à une base de données. Passez à l'étape suivante.
  6. Définissez les paramètres de signature de l'archive Java.
    • Fichier des clés.
    • Mot de passe associé.
    • Nom de la clé dans le fichier.
    • Mot de passe de la clé.
  7. Définissez les paramètres de déploiement de l'application Java WEB Start :
    • URL de déploiement.
    • Répertoire correspondant à l'URL.
  8. Indiquez :
    • la commande du compilateur Java à utiliser. Pour personnaliser ce paramètre (par exemple si plusieurs compilateurs sont installés sur le poste), sélectionnez "Personnalisé". Dans cet écran, vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi).
    • la commande de création de l'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil de création d'archive à utiliser. Vous pouvez également spécifier la ligne de commande à utiliser (pour plus de détails, consultez la documentation du compilateur choisi) et le contenu du manifeste de l'archive.
    • la commande d'intégration d'autres archives. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil d'extraction d'archive et sa ligne de commande.
    • la commande de génération du fichier d'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir les outils de génération du fichier des clés.
    • la commande de signature d'archive. L'option "Personnalisé" permet de définir l'outil de signature d'archive et sa ligne de commande.
  9. La création de l'applet Java est terminée.
Le fichier correspondant a été créé dans le répertoire "EXE" du projet. Vous pouvez tester directement cette applet en lançant la page HTML de test. Cette page permet d'installer l'application Java cliente.Le fichier correspondant a été créé dans un sous-répertoire correspondant à la configuration de projet Java (sous-répertoire du répertoire EXE du projet). Vous pouvez tester directement cette applet en lançant la page HTML de test. Cette page permet d'installer l'application Java cliente.
Remarque : Pour plus de détails sur les accès aux bases de données depuis une application Java Web Start, consultez Java et Base de données.
Liste des exemples associés :
WD JavaMail Exemples didactiques (WINDEV) : WD JavaMail
[ + ] Cet exemple est un exemple Java permettant de créer une applet.
Cette applet pourra ainsi être utilisée dans une page Internet.
Cette applet permet de lire et envoyer des emails.
Dans ce projet, une seconde configuration permet de générer une application Java "Classique" (.jar)
Pour générer l'applet Java et l'application Java "Classique", il vous suffit d'aller dans le menu "Atelier - Java - Générer l'archive Java",
pour chacune des deux configurations de projet.
Version minimum requise
  • Version 9
Commentaires
Cliquez sur [Ajouter] pour publier un commentaire